Les métiers d'art en France

Sculpteur sur pierre Sanse293 / Getty images
Les professionnels des métiers d’art sont d’abord des hommes et des femmes de passion. Ils façonnent, restaurent, imaginent des pièces d’exception à la croisée du beau et de l’utile. Mais comment les identifier avec plus de précision ?

Un métier d’art peut être défini par l’association de trois critères :

  • il met en œuvre des savoir-faire complexes pour transformer la matière ;
  • il produit des objets uniques ou des petites séries qui présentent un caractère artistique ;
  • le professionnel maîtrise ce métier dans sa globalité.

Un patrimoine immatériel

Les  métiers d’art sont l’héritage de savoir-faire précieusement élaborés au fil des siècles. Ils offrent une palette de près de 200 métiers et 83 spécialités soit 281 activités au total. Ce patrimoine immatériel fait partie de notre culture. Il est riche d’une étonnante diversité d’hommes et de pratiques. Un terreau bien vivant en perpétuelle évolution. Porteurs d’histoire et d’innovation, les métiers d’art représentent une ressource infinie pour tous les créateurs.

La réalité économique du secteur des métiers d'art

Aujourd’hui, la France compte plus de 38 000 entreprises métiers d’art. Certaines travaillent dans des domaines bien connus du public comme l’ébénisterie ou la bijouterie. D’autres exercent des métiers rares : chaumier, gantier, sérigraphe… Ce sont souvent des PME mais aussi de tous petits ateliers ou des manufactures.

Le chiffre d’affaires du secteur s’élevait à 8 milliards d’euros en 2007. Patrimoine de nos régions, les métiers d’art participent au dynamisme des territoires. Vitrine d’excellence, ils contribuent au rayonnement de la France à l’étranger. Les métiers d’art symbolisent un certain art de vivre à la française qui représente un véritable atout  pour les territoires en termes de développement et d’attractivité touristique.

L’environnement : des collaborations multiples

Les professionnels des métiers d’art travaillent pour la conservation et la restauration du patrimoine. Ils œuvrent aussi dans le domaine de la création en lien avec les particuliers, les décorateurs ou les designers.

Les mots clés des métiers d'art

Particuliers : Matière durable, création sur mesure, supplément d’âme… Les métiers d’art séduisent de plus en plus les consommateurs las des productions standardisées.

Monuments historiques : C’est le royaume de la conservation-restauration. Mais la création artistique y a aussi sa place comme on le voit par exemple dans le secteur du vitrail.

Musées : Ils font appel aux professionnels des métiers d’art pour l’entretien et la restauration de leurs collections. Certains musées possèdent leurs propres ateliers. Les nouvelles acquisitions apportent une reconnaissance aux créateurs d’aujourd’hui.

Espace public : Encore peu exploité, l’espace public offre un potentiel de développement intéressant. Il comprend le mobilier urbain, des éléments décoratifs comme les fontaines mais aussi l’aménagement d’une école ou d’une station de métro.

Architecture : Les architectes aiment intégrer les savoir-faire des métiers d’art dans leurs projets. Certains chantiers rassemblent ainsi de nombreuses spécialités : mosaïque, vitrail, ferronnerie, peinture en décor, staff et stuc…

Décoration : La maison fait l’objet de toutes les attentions. De plus en plus, le consommateur cherche à créer une ambiance qui lui ressemble avec des objets singuliers.

Design : De nombreux designers font appel aux professionnels des métiers d’art pour réaliser des pièces en séries limitées. Au-delà de la simple esthétique, l’objet s’inscrit d’abord dans une démarche et un projet.

Mode : Plume, dentelle, broderie, création textile sans oublier le modélisme... Des défilés haute-couture aux créateurs indépendants, la mode ne peut se passer des métiers d’art.

Luxe : Hermès, Baccarat, Vuitton, Chanel… Toutes ces grandes maisons font vivre des savoir-faire d’exception. Une production très haut de gamme particulièrement présente à l’export.

Art contemporain : Certains professionnels des métiers d’art inscrivent leur démarche créative dans la sphère de l’art contemporain. L’objet s’éloigne de sa fonctionnalité pour devenir une œuvre d’art à part entière. 

Mis à jour le 14/01/2019

Partager