Automobile (équipements pour véhicules)

Moteur de voiture Zenstock / Getty images
Les équipementiers en France représentent près de 300 entreprises, dont la taille varie du groupe multinational (Valeo, Faurecia, Plastic Omnium, Bosch, Continental, Delphi, GKN, TRW, etc.) à la PME spécialisée dans un process industriel.

En 2017, les usines françaises ont réalisé un chiffre d’affaires de 18,7 milliards d’euros, dont 54% à l’export. Les effectifs totalisent 70 600 personnes dont 50% d’ingénieurs et cadres et de techniciens. Compte tenu de l’évolution du mix énergétique et des mutations technologiques en cours, les équipementiers consolident leur capacité d’innovation en investissant massivement dans la recherche et développement. De nouvelles compétences en ingénierie sont recherchées (Big data, intelligence artificielle, électricité de puissance, sécurité des données…).

Aperçu des métiers

Le secteur équipementier offre une vaste palette de métiers, de la conception (études, essais, etc.) à la production (fabrication, méthodes) et à la vente (marketing, commerce), en passant par l’ensemble des fonctions support (qualité, achats, ressources humaines, finance, informatique, communication, etc.), tant en première monte qu’en rechange.



Pour en savoir plus, la Fédération des industries des équipements pour véhicules propose un dossier sur l'alternance dans le secteur équipementier et des fiches métiers.

Mis à jour le 25/02/2019

Partager